Comment bien choisir son siège-auto pivotant ?

En tant que parents, vous le savez sans doute déjà, le siège-auto est obligatoire. En effet, acheter un siège-auto pour enfant n’a rien de banal. Il faudra prendre en compte tous les aspects importants pour assurer sa sécurité et son confort. Ce guide vous aidera à choisir le siège-auto pivotant de votre enfant.

Types de marquages d’homologation obligatoires sur tous les sièges

Vérifiez bien les marquages d’homologation, notamment la présence de la mention R44-04. En achetant dans un magasin spécialisé, il devrait y avoir moins de risque. Il est déconseillé de se procurer un matériel d’occasion.

Plus de critères de choix dans la suite de  cet article .

Le poids de l’enfant

Un siège doit être adapté avant tout, à la morphologie de votre petit, d’où l’importance de considérer son poids notamment, mais son âge et sa taille comme critères de sélection d’un modèle à l’achat.

Le groupe chérubin

Il existe plusieurs groupes chérubins. Ainsi, on a 5 groupes principaux de siège-auto bébé : le groupe 0/0+ en tant que nouveau-né ou lorsqu’il est âgé de moins d’un an. Le groupe 0+/1 lorsqu’il est âgé de moins de 4 ans. Par ailleurs, les sièges-auto du groupe 1/2/3 sont faits pour les bébés âgés de 9 mois à 10 ans, ou qui pèsent donc entre 9 kg à 36 kg. Pour les enfants plus lourds (ou plus grands), pesant entre 15 kg et 36 kg, les accessoires du côté des sièges du groupe 2/3, spécialement adaptés aux enfants de 4 ans à 10 ans, sont recommandés.

Le siège

Toutefois, il existe divers modèles de siège-auto bébé, que l’on retrouve sur le marché. On décompte parmi ceux-ci, les sièges évolutifs, les sièges pivotants et les sièges avec bouclier d’impact. Ainsi, les sièges évolutifs évoluent avec bébé : quand il grandit, ses besoins changent et son équipement se transforme ainsi en fonction de sa taille notamment. Quand aux sièges pivotants, en cas de choc particulièrement important, cet accessoire empêche une éjection : il s’enroule autour du bébé pour bien le protéger. À tous ces sièges s’ajoutent, les sièges-auto à système Isofix. En effet, ces sièges-auto s’installent spécialement dans des voitures récentes, aménagées de sorte à s’adapter à ce système et comportant notamment des points d’ancrage Isofix. On peut l’intégrer également.

Recommandations

Plusieurs règles doivent être respectées. Au nombre de celles-ci, nous avons : l’homologation et la conformité du siège à la norme ECE R44. De même, le siège-auto est obligatoire jusqu’aux 10 ans de votre enfant. Si vous ne respectez pas ça, une amende est possible. Il faut placer celui-ci principalement à l’arrière de votre véhicule et respecter les normes de sécurité pour le bien de votre enfant.

 

 

Post Author: Coco