Tout savoir sur la fiscalité des travailleuses autonomes

Travailler à son compte, à la maison de surcroît, constitue une formidable liberté d’action. Le revers de la médaille est que cette activité indépendante génère un travail important,  ne serait-ce que pour tenir à jour votre comptabilité et surtout optimiser votre impôt. Petit tour d’horizon de toutes les dépenses à déduire sur justificatif à la veille de votre déclaration fiscale. 

Les dépenses courantes

L’ensemble des dépenses courantes sont déductibles dans des proportions variables selon les postes: 

  • Les fournitures de bureau (papier, encre pour l’imprimante, stylos, classeurs, chemises…) sont déductibles en totalité sur présentation des factures. Il faudra seulement avoir pensé à les garder.
  • L’équipement et les matériels nécessaires à l’exploitation de votre activité, par exemple l’achat d’un ordinateur et d’une imprimante, d’une automobile ou encore d’un immeuble à logements sont amortissables à raison de 30%. Mais le mobilier bénéficie d’un amortissement différent (20%).
  • L’assurance et la publicité sont déductibles.
  • Les déplacements professionnels à bord de votre véhicule privé sont déductibles proportionnellement : pour cela, vous devez calculer le nombre de kilomètres parcourus pour vos affaires, conserver les tickets de paiement des péages, de stationnement, d’essence et des réparations éventuelles chez votre garagiste. Les intérêts de votre prêt auto peuvent être pris en compte. Pour plus de précisions, reportez-vous au formulaire T 2125.
  • Les repas et divertissements avec un client,  vos voyages d’affaires (transport, hébergement et repas) le sont aussi à hauteur de 50%. 

Le cas particulier de votre bureau à domicile

Vous devez calculer la superficie de votre logement consacrée à votre travail. Cette surface peut être augmentée d’un couloir et des toilettes. A cela, vous ajouterez les dépenses courantes proportionnellement  à cette partie (électricité, impôt foncier, téléphone, internet…). Si l’usage professionnel de votre logement est de 30%, vous déduirez 30% de vos dépenses courantes.

Astuces

  • La technique de la Mapa, mise à part de l’argent, vous permet de gagner beaucoup d’impôt si vous avez un prêt hypothécaire. Prenez un comptable à Montréal pour en profiter judicieusement.
  • Placez l’argent des taxes de vente à payer sur un CELI ou un compte épargne pour faire travailler votre argent en attendant de le verser à qui de droit.
  • Signalez une perte si vous êtes dans la première année de votre activité et diminuez-la au fil  des 3 ou 4 années suivantes pour arriver à un profit ensuite. Il est normal au début de ne pas faire de bénéfices.
  • Crédits d’impôt : avec votre REER, vous pouvez encore optimiser votre impôt, renseignez-vous auprès d’un comptable.

Post Author: Coco